L'Histoire des Arts au collège PIC La Salle de Béziers

Présentation épreuve HDA-PIC La Salle 2014

L'histoire des arts, c'est quoi ?

 Un enseignement récent

Instauré en 2008 dans les écoles primaires et en 2009 dans les collèges et lycées, l’histoire des arts est un enseignement transversal qui s’effectue dans toutes les disciplines. Il fait ainsi partie des programmes d’histoire, d’arts plastiques, d’éducation musicale, etc…

 Un enseignement pluridisciplinaire et transversal

L’enseignement de l’histoire des arts s’articule autour de six domaines artistiques : Arts de l’espace, Arts du son, Arts du visuel, Arts du langage, Arts du spectacle et Arts du quotidien. Le programme est cependant très ouvert, et chaque établissement ou professeur sont libres d’aborder ce cours sous des angles différents.

 

Posté par piclasallehda à 03:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 mars 2013


Aplat : Teinte plate, unie et égale sur toute sa surface sans aucune modulation.
Aquarelle : Peinture exécutée avec des couleurs délayées dans l'eau. Le grain du papier reste visible par transparence.
Camaïeu : Procédé pictural utilisant plusieurs nuances d'une même famille de couleur.


Cassé : Le terme « cassé » est surtout employé pour qualifier un blanc auquel on ajoute une infime quantité d'une couleur quelconque. Une couleur trop pure devra être cassée pour une meilleure qualité.
Chaud-froid : Sont considérées comme couleurs chaudes: jaune, jaune orangé, orange, rouge orangé, rouge et violet rouge. Sont considérées comme couleurs froides : jaune vert, vert, bleu-vert, bleu, bleu violet et violet. Le rouge orangé et le bleu-vert sont les deux pôles du chaud et du froid, les couleurs limites telles que le violet peuvent avoir un effet tantôt chaud, tantôt froid selon le contexte coloré.
Clair-obscur : C'est la distribution de la lumière, de l'ombre et des demi-teintes. On nomme aussi clair-obscur les parties d'ombre pénétrées de lumières.
Complémentaires : Deux couleurs complémentaires sont diamétralement opposées sur le cercle chromatique. Leur rapprochement ravive leur luminosité. Il n'y a jamais qu'une seule couleur qui soit la complémentaire de l'autre. Couples de complémentaires : jaune / violet, bleu / orange, rouge / vert.

Dégradé : Le dégradé est le passage entre deux couleurs ou deux valeurs. C'est une progression régulière par étapes visibles ou invisibles. Exemples: dégradé du noir au blanc, dégradé du rouge au noir.
Dominante : La dominante est la couleur qui domine par sa surface les autres couleurs. On peut parler aussi de dominante de couleurs vives, de dominante de couleurs foncées, etc.
Gris : Les gris sont neutres, ils ne possèdent pas de teinte, leur saturation est nulle. Ils ont une valeur, une clarté. Cependant, la neutralité des gris est tout à fait relative. Un gris est presque toujours perçu selon une certaine tonalité. On parlera d'un gris froid ou chaud selon son environnement coloré. Les gris colorés composent l'ensemble des couleurs dont la saturation est extrêmement faible. Le mélange se fait avec beaucoup de gris et très peu de couleur.

Nuance : Une nuance est chacun des degrés différents d'une même couleur.
Pastel:
1. Couleurs de la craie pastel.
2. Ensemble des couleurs fraîches, douces, peu saturées et claires.
Primaires : Couleurs de base. Les trois couleurs primaires de la synthèse additive (lumière) sont : rouge, vert, bleu. Les trois couleurs primaires de la synthèse soustractive (matière) sont : jaune, magenta (rouge), cyan (bleu).
Rabattu : On dit d'une couleur qu'elle est rabattue lorsqu'on lui ajoute du noir en plus ou moins grande proportion.
Rompu : On dit d'une couleur qu'elle est rompue lorsqu'on lui ajoute plus ou moins de sa couleur complémentaire.

Polychromie : Association de différentes couleurs. A l'opposé, la monochromie : couleur uniforme.
Saturation : La saturation décrit la distance ou pureté qui sépare les couleurs vives de leur écoloration complète soit vers le noir, soit vers le blanc. Un rouge fluo est l'exemple extrême de saturation. Les tons rompus ou rabattus sont à l'opposé des tons purs.
Tonalité : Impression d'un ensemble coloré.
Teinte ou ton : La teinte désigne ce qui est la couleur à proprement parler, c'est-à-dire vert, rouge, bleu, orangé... Le ton désigne aussi la modification d'une couleur dans sa valeur.
Tonique : Ce terme définit une couleur occupant une surface très réduite par rapport à une dominante. Elle peut être la complémentaire de celle-ci. Une couleur très saturée amplifiera ce rôle.

Valeur : La valeur d'une couleur désigne son degré de clarté ou d'obscurité. Le noir et le blanc sont ses limites. Le nombre des valeurs est infini entre ces deux limites. Le jaune est la couleur dont la valeur est la plus claire.

Posté par piclasallehda à 01:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]